Traversée de l’Atlantique Jour 13

Mardi 21 Novembre 2023

Nous continuons au moteur. Il n’y a que 6 nœuds de vent . La houle est toujours là mais beaucoup moins prononcée et moins hachée, nous avons plutôt affaire à une houle d’huile.

Makatea nous colle aux basques et contacte Stéphane au petit matin pour lui faire part de ses déboires : barre de flèche tordue en hissant la voile car les équipiers ont dit que tout allait bien et n’ont rien vu venir, donc plus possible d’utiliser la grand voile. Mayonnaise dans un des moteurs donc pas possible de l’utiliser, n’en reste plus qu’un (une équipière aurait elle confondu moteur et frigo pour remettre le pot de Lesieur ? je pose la question) . Code D mal enroulé donc 2 cocottes (poches d’air) qui menacent de déchirer le code D s’il n’est pas redéployé et ré-enrouler correctement car son équipage est nul ! Manque d’huile dans le pilote automatique, remise d’huile et bulles d’air lors de la vérification, donc purge nécessaire, c’est peut être la faute de l’équipier Jérôme qui a quitté le navire à Mindelo….

Today, Journée cuisine intense. Cela commence par des pizza avec pâte maison. Puis on enchaîne sur un gâteau au chocolat et beurre d’amandes. Un pain maison. Des lasagnes bateau. Et pour finir si la houle est bien calmée remise en route de la yaourtière.

Entre deux, petit arrêt baignade superbement appréciée à plusieurs titres d’une part parce qu’il fait une chaleur humide, puis par le silence que procure l’arrêt du moteur, silence que nous n’avons pas entendu depuis 2 semaines et enfin eau délicieuse pour la baignade. Je revis. Ca sent les caraïbes et dire qu’il y en a qui doivent se geler à Paris dans la grisaille morose et les transports en commun. Bon ! Ok ! ça ! c’est une méchanceté gratuite !. Nâaannn, J’rigol’ j’vous plains.

Nos petits camarades de Mahoa sont arrivés à Marie Galante en début d’après midi avec 2 jours d’avance sur nous et à la troisième place. Bravo à la bande à Jean Pierre. Super prestation. Chapeau bas. Prenez le temps de recharger en rhum en nous attendant, on arrive !

Il reste encore 287 miles, donc 287 divisés 6 nœuds, divisés 24 heures….. Vous voyez ça diminue bien quand on change le premier chiffre !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *